Comment calculer le ROI du cloud manufacturing

Publié par Beelse le 2 octobre 2020

 

Le cloud manufacturing est une nouvelle approche de la fabrication industrielle qui combine un logiciel SaaS dont l’expérience utilisateur est optimisée et des moyens de conception permettant de produire de manière immédiate et sur le lieu de votre choix.

La fabrication basée sur le cloud élimine les retards, les erreurs et les frustrations, qui sont monnaies courantes dans l'expérience traditionnelle de production.

Cela vous permet également, industriels, de vous concentrer sur la recherche d'un besoin du marché et le développement d'un produit pour le soutenir. Vous téléchargez le fichier 3D d’une pièce via votre interface en ligne, vous éditez l’ADN puis vous lancez l’homologation. Une fois la commande de test validée, vous figez l’ADN et vous pouvez commander vos pièces directement en ligne.

Cette nouvelle approche de la fabrication de pièces ouvre des voies auparavant inaccessibles aux grands groupes industriels mais également aux plus petites PME industrielles à la recherche d’autonomie et de simplification.

Alors si ce changement de paradigme de production est séduisant, comment évaluer vraiment son ROI ?

Vous souhaitez en savoir plus sur la solution de cloud manufacturing proposée par beelse ?
Réserver 15 minutes avec un de nos spécialistes
Suivre une méthode d'analyse
  • Analyse des besoins et des pré-requis

Avant de passer au cloud manufacturing, il est important de réfléchir en équipe aux différents besoins que le futur outil utilisé devra satisfaire et à la manière de valoriser les différentes actions. La recherche d’un partenaire de cloud manufacturing sera ainsi facilitée par ce cahier des charges préalablement défini. Cette étape permet également d’anticiper les différents coûts annexes que cela va engendrer comme par exemple l’achat d’un logiciel de modélisation 3D.

  • Quantifier et valoriser le processus d’industrialisation des pièces

En parallèle, un inventaire des différentes pièces éligibles peut être mené afin de définir des priorités. Il est nécessaire d’anticiper cela dans de futurs projets pour d’ores et déjà valoriser le processus d’industrialisation des pièces.

  • Valoriser financièrement les différentes phases

Enfin, cette période d’analyse doit mener à une évaluation précise des coûts qui serviront de base de comparaison après le passage au cloud manufacturing.

 

Mettre en évidence les KPIs

Les exemples de KPIs que nous vous donnons sont génériques. Il convient de vous les approprier en les adaptant à votre situation. Dans tous les cas, il est important de bénéficier de statistiques précises en amont afin de comparer et d'évaluer les bénéfices à différents niveaux par la suite.

  • Réduction des TCO

En fonction des situations, le TCO peut être divisé par 4 avec une suppression des coûts de rupture, une suppression du coût de destruction des stocks et la suppression des minimums de commande.

  • Réduction de l’immobilisation financière du stock

Le recours au cloud manufacturing autorise une gestion totalement dématérialisée du stock pour les pièces éligibles. Le budget lié au stock est ainsi directement diminué, aussi bien en valeur qu’au niveau des coût de stockage (lieu, équipements, main d’œuvre, dépréciation, frais financiers…).

  • Diminution du délai d’obtention des pièces

En produisant au plus près des lieux de destination des pièces et en ayant recours à des technologies innovantes de fabrication, les délais d’obtention des pièces sont largement diminués. Une fois que la pièce est homologuée pour le cloud manufacturing, la commande se fait directement en ligne en toute simplicité.

  • Réduction du transport de marchandises

En autorisant une production au plus proche du destinataire, le transport des marchandises est réduit. Cela permet non seulement de réduire l'impact carbone de leur transport, mais également les coûts  qui lui sont associés.

 

Mesurer la simplification des process et l'autonomie des équipes

Le passage au cloud manufacturing a un impact sur l’ensemble de l’organisation. Une fois la phase d’homologation des pièces effectuées, le process de commande est aussi simple qu’un achat en ligne. Il convient ainsi de mesurer le gain de temps des équipes achats et techniques dans l’exercice de leurs fonctions. L’ensemble des personnes impliquées dans ce process gagne en autonomie, l’approvisionnement est simplifié. L’agilité et la simplification doivent ainsi faire partie des indicateurs à ne pas négliger dans le calcul du ROI.

AdobeStock_267246241

Cette phase d’évaluation du ROI d’une stratégie de cloud manufacturing permet de mettre en évidence les points clés de ce changement de paradigme de production. Même si toutes les pièces d’un catalogue ne sont généralement pas éligibles immédiatement, même 5% des références suffiront à vous convaincre que cette approche innovante et extrêmement rentable est une des clés de la transition numérique. Cette nouvelle vision stratégique de la production est le moyen d’aller vers plus d’autonomie et de simplifier le processus de production au sein de votre entreprise.

Pour aller plus loin sur ce sujet et en savoir plus sur la solution de cloud manufacturing proposée par Beelse, n’hésitez pas à réserver 15 minutes de notre temps pour discuter avec un de nos spécialistes, en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Nouveau call-to-action

Articles récents