Pourquoi passer d'un stock physique à un stock numérique ?

Publié par Beelse le 19 novembre 2021

Des niveaux de stocks trop élevés peuvent vous coûter cher et occuper un espace précieux sur vos étagères, tandis que des niveaux trop bas peuvent nuire à vos ventes et retarder l'expédition des commandes de vos clients. 

AdobeStock_293172694

Qu'est-ce qu'un stock numérique ? 

Le principe même est de stocker vos pièces, directement sur une plateforme Web, tel que Beelse Cloud Manufacturing. Il suffit d'intégrer le fichier CAO  de votre produit pour ainsi le rendre disponible à la production pour la vie. 

Comment ? 

À l'aide de l'ADN de votre pièce. L'ADN, c'est l'ensemble des propriétés technique, mécanique et esthétique permettant la reproductibilité de la pièce, dans le temps.

De plus en plus d'entreprise introduisent un logiciel de gestion de stock ou de gestion de production comme Beelse Cloud Manufacturing, dans leurs outils du quotidien.  

BCM, en quelques points, c'est quoi ? 

  • Un temps de gestion divisé par 5 
  • Un entrepôt numérique à l'infini
  • Production à la demande et à la juste quantité 
  • Simplification des processus de commande 
  • Une production éco-responsable 

Qu'est-ce qu'un stock physique ? 

Un stock physique consiste à compter chaque élément physiquement dans les réserves ou entrepôts d'une entreprise pour répondre à la demande, le plus rapidement possible.

  • Avoir du stock permet de répondre rapidement aux besoins des clients 
  • A contrario, le sous-stockage, lui, amène à une insatisfaction des clients dû à des délais de livraison à rallonge.
  • Une bonne gestion des stocks constitue un facteur de flexibilité pour une entreprise. 

Quels sont les désavantages d'un stock physique ? 

-Des flux de mouvements et de marchandises inefficaces 

-La détérioration du stock, une négligence au niveau du contrôle des entrées et des sorties peut mettre en péril la traçabilité des produits. Si le stock de chaque référence dans l'entrepôt est trop élevé, le risque de commettre des erreurs lors d'opérations comme la préparation de commandes ou l'expédition d'articles est plus important

- La hausse du coût de stockage : un excès de stock entraîne un investissement plus important dans le sol logistique et des dépenses supplémentaires en équipements et en ressources humaines pour gérer l'entrepôt.  

Alors oui, évidemment, avoir du stock donne une certaine sécurité quant à la satisfaction de ses clients puis, aucune entreprise aimerait perdre des parts de marchés par simple cause de ne pas avoir prévu suffisamment de stock. 

-La mauvaise réputation de l'entreprise : toute erreur commise dans n’importe quelle opération de l'entrepôt va à l'encontre d'un service logistique de qualité. En cas d'excès de marchandises, il est donc plus probable que les opérateurs commettent des erreurs dans les bons de commande, provoquant l'insatisfaction et potentiellement des plaintes de la part du client final. De nos jours, cela constitue un risque majeur , particulièrement crucial en raison de l'essor du e-commerce. Une mauvaise expérience utilisateur peut conduire les clients à se tourner vers la concurrence

L'excès de stock entraîne la réduction des marges bénéficiaires de l'entreprise, soit en raison d'une baisse de la demande, soit parce que, suite à un accroissement de l'offre, l'entreprise doit réinvestir dans des installations de stockage pour augmenter leur capacité

Articles récents