Le made in France selon Beelse

Publié par Beelse le 20 août 2021

La pandémie mondiale a remis en question les chaînes de valeur mondiale. En effet, les mesures drastiques de confinement décidées par les grandes puissances industrielles ont provoqué un brutal coup d'arrêt des échanges de biens à l'échelle de la planète.

En Chine, plusieurs grands ports ainsi que des méga-usines ont dû arrêter leurs activités ou réduit fortement leurs productions durant les périodes de confinement. Du côté de la France, même si l'industrie n'a pas été le secteur le plus impacté par la pandémie, beaucoup de grands groupes ont dû faire face à des enjeux d'approvisionnement.

Ceci est notamment expliqué par des décennies de désindustrialisation et de délocalisation en Asie. La sévérité des mesures de confinement ou anti-Covid (blocage des frontières, limitation de circulation) dans certains pays a stoppé net les importations de nombreux produits et composants.

https://www.3dnatives.com/wp-content/uploads/2021/02/Industry-4.0-cover.jpg

Le Made in France en 3 points avec Beelse 

Beelse propose un système de production BCM (Beelse Cloud Manufacturing) novateur en libre accès pour permettre à tout un chacun de réaliser ses projets sans dépendre d'une entité étrangère. L'idée est simple, en associant une interface cloud agile et de nombreux équipements de fabrication additive, ce système permet aux utilisateurs de produire toute sorte de pièces, sans limite, de façon immédiate et au plus près du besoin. A l'aide d'une plateforme SaaS, vous avez la possibilité de stocker vos pièces dans un entrepôt numérique et de lancer leur production quand vous le souhaitez, dans le monde entier. 

Relancer l'industrie française et sa compétitivité mondiale 

De plus en plus de gouvernement, sont tentés par une distanciation économique avec la Chine. L'épidémie de la Covid 19 est en quelque sorte un "game changer" un événement qui change la donne", prouvant notre dépendance asiatique dans les secteurs tel que l'automobile, l'électronique ou encore les médicaments. On parle aujourd'hui de vulnérabilités stratégiques d'approvisionnements des filières industrielles françaises. 

Et si c'était possible de palier ces enjeux avec un système de production qui bouleverse les codes industriels d'aujourd'hui ?  

Avec BCM, vous avec l'opportunité de produire au plus près du besoin de manière simple et intuitive. Il suffit d'intégrer vos pièces dans notre entrepôt numérique sécurisé pour ensuite la fabriquer à l'aide de l'impression 3D. Grâce à cette technologie, nous sommes en mesure de reproduire n'importe quelle pièce dans le temps, n'importe où et n'importe quand. A l'aide d'une simple connexion internet, nos clients sont en mesure de produire dans le monde entier tout en promouvant le savoir-faire français.

Produire éco-responsable

Le paradigme de production actuelle est de délocaliser les processus de production/gestion à l'étranger de manière à soit baisser le prix de vente final pour être plus compétitif soit augmenter les marges. 

Aujourd'hui, il n'est plus question de produire à l'autre bout du monde, faire prendre 3 transports différents aux marchandises pour finalement achalander les différents marchés. Ce processus reflète un rejet de Co2 considérable, des conditions de travail, pour certains pays, déplorable, tout ça pour maximiser la marge d'un produit.

Par le biais de BCM (Beelse Cloud Manufacturing), nous supprimons tous les transports et faisons du "made in pays". Lorsque qu'un client décide de produire pour le marché danois par exemple, il nous suffit d'intégrer à notre catalogue de fournisseur, des entreprises capable de produire par l'impression 3D, des pièces industrielles. 

Nous impactons en aucun cas la marge des produits, car notre service permet de faire jusqu'à 70 % d'économie comparé à une production traditionnelle. L'objectif de BCM est de permettre à tout individus ou entités, de se réapproprier ses processus de production/gestion, de contrôler ses stocks et in-fine, gagner en éco-responsabilité.

L'image du made in France vue par les français

La France est reconnue comme étant un pays disposant de compétences ancrées et variées et bénéficiant d’une forte capacité d’innovation. Selon une étude réalisée en 2018 par l’IFOP (Institut d’études Opinion Publique en France e à l’international), 43% des français considèrent le pays de fabrication comme étant un critère de choix important lors de l’achat d’un produit ou d’un service.

Également, acheter un produit « Made in France » est une manière de participer au maintien de l’emploi en France et de soutenir les entreprises Françaises pour 93% des interrogés. Aussi, 92% des Français estiment que l’achat d’un produit « Made in France » permet la préservation des savoir-faire en France.

Enfin, consommer « Made in France » présente des avantages en termes de protection de l’environnement. 84% des Français pensent favoriser le respect de l’environnement en achetant des produits français. Cela s’explique par une optimisation des transports et une réduction du gaspillage.

La crise du coronavirus renforce la volonté de relocaliser la production française. Début mars, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a déclaré : « Nous voyons bien, dans un certain nombre de secteurs, la nécessité de réfléchir à une réorganisation des chaînes de valeur, à une relocalisation d’un certain nombre d’activités stratégiques ». Sentiment partagé par les Français qui précisent les secteurs qui devraient être concernés. Une large majorité (92%) souhaite l’instauration de mesures pour « la relocalisation des entreprises industrielles françaises », même si cela engendre une hausse des prix pour les consommateurs

Articles récents